jueves, 28 de julio de 2016

LUCIE SPÉDE [18.986]


LUCIE SPÉDE

Lucie Spéde es una escritora y poeta belga en lengua francesa, nacida en Etterbeek el 27 de de septiembre de 1936 y murió en 10 de enero de 2010. 

OBRA:

Poesía y prosa para adultos

Volte-face , poèmes, Grasset, Paris, 1973. Prix de l'Agence de Coopération Culturelle et Technique (France) en 1972.
Inventaire , poèmes, Éditions Jacques Antoine , Bruxelles, 1974. Prix de l'Agence de Coopération Culturelle et Technique (France) en 1972.
La savourante , poèmes, Ed. André De Rache, Bruxelles, 1978. Prix René Lyr en 1979.
Portes , pièce radiophonique, Radio Télévision Belge Francophone (RTBF), Bruxelles, 1979. Prix des Dramatiques de la RTBF en 1980.
Clartés , monologue de Noël en un acte, 1980, RTBF.
Furies douces , nouvelles, Ed. Jacques Antoine, Bruxelles, 1984.
Comme on plonge en la mer , poèmes, Ed. de la Louve, Spa, 1984. Illustrations par Annie Jungers. Prix de la Louve en 1983.
Êves , poèmes, L'Arbre à Paroles, Amay, 1986. Illustrations par Annie Jungers. Prix René Gerbeault 1985.
Contes pour petits et grands , Radio internationale de la RTBF, Bruxelles, 1989.
Le roman presque vrai de Poro le Renne , récit, Radio internationale de la RTBF, Bruxelles, 1990.
100 ans d'eau vive , Compagnie intercommunale des Eaux, Bruxelles, 1991, illustrations photographiques.
Chansons de l'oiseau , poèmes, Tétras-Lyre, Ayeneux, 1993. Illustrations par Anneli Nukarinen.
Les jardins du silence , poèmes, Et in Arcadia Ego, Lommel, 1995. Illustrations par Koen Lemmens.
Dialogues avec toi , poèmes, Et in Arcadia Ego, Lommel, 1995. Illustrations par Koen Lammens.
L'île triangulaire , poèmes, Ed. Ecbolade, Nœux-les-Mines, France, 1996. Illustré par des sculptures d'Aline Bienfait. Prix Robert Goffin en 1996.
Ferveurs , poèmes, nouvelles et théâtre, Les Elytres, Bruxelles, 1996. Illustré par 9 peintres et Aline Bienfait, sculpteur.
Chansons de l'arbre , poèmes trilingues (fr., néerl., all.), Im Wald - En Forêt, Allemagne, 1998. Illustré par des tableaux de Rik Hamblok.
Histoire d'un nez - Nouvelles express - Ode à la paresse , Éd. Chouette Province, Marche-en-Famenne, 1999.
L'Irrésistible , poèmes bilingues (fr., arabe), Tétras Lyre, Ayeneux, 2000. Illustré par le calligraphe Mohamed Ben Hamadi. Édition numérotée.
Richesses , poèmes, Des Mots pour Dire asbl, 2004. Illustrations de Gilles Beyer de Ryke.
Paroles de pommes , poèmes, Éditions ELA, Bruxelles, 2010.

Literatura para niños y adolescentes 

Le livre de tous mes amis , Folio, Paris, 1980.
La poésie comme elle s'écrit , Ed. Ouvrières, Paris, 1979.
Le rire en poésie , Ed. Ouvrières, Paris, 1981.
L'almanach de la poésie et Mon premier livre de poèmes , Ed. Ouvrières, Paris, 1983.
Le jardin secret des poètes et Mon premier livre de comptines , Ed. Ouvrières, Paris, 1984.
Ca rime et ça rame , Ed. Labor, Bruxelles, 1985.
Mon premier livre de poèmes pour rire et Mon premier livre de devinettes , Ed. Ouvrières, Paris, 1986.
Je pars en nuage , Ed. Ouvrières, Paris, 1987.
L'enfance lucide , Unimuse, Tournai, 1989.
Les éléments des poètes, Hachette, Paris, 1990.
Paraphes , Hachette, Paris, 1991.
L'été des pirates , album en collaboration avec Evelyne Wilwerth, Ed. Averbode, 1991.
J'ados , poèmes, chez l'auteur, 2003. Illustrations d'Ariane Tabary.
Lapins, poussins et compagnie (pour 4 à 6 ans), Bêtes pour rire et pour s'instruire (pour 6 à 8 ans), Mon corps et mon cœur (pour 8 à 12 ans), trois recueils de poèmes illustrés, avec commentaires didactiques, chez l'auteur, 1996.



EVAS

Todas las Fedra
las Penélope
y las Pasífae

todas las Sultanas
las Sherezada
las Salomé

todas las Montaigu
las Melisanda
las Montespan
las Melusina

todas las Heloísa
las Agnès
las Juana
las Mesalina

todas las Labé
las Viviana
las Roxana
las Pitonisas
las Emma

todas las Teresa
de Lisieux
Desqueiroux
de Ávila

todas las Sara
las Duncan
las Divas
las Colette

todas las Violeta
Leduc, Violaine
Vivien

todas las Andrómaca
las Blandina
las monjitas
las cortesanas

las llevo todas
en mis muslos de hierro
en mi alma de lino

de Constelación de poetas francófonas de cinco continentes (DIEZ SIGLOS), Editorial Espejo de viento, Dirección de Literatura de la Coordinación de Difusión Cultural de la UNAM/
Selección, traducción y notas de Verónica Martínez Lira y Yael Weiss


Èves

Toutes les Phèdre 
les Pénélope 
et les Pasiphaé

toutes les Sultanes 
les Schéhérazade
les Salomé

toutes les Montaigu 
les Mélisande 
les Montespan 
les Mélusine

toutes les Héloïse 
les Agnès 
les Jehanne 
les Messaline

toutes les Labé 
les Viviane 
les Roxane 
les Pythies 
les Emma

toutes les Thérèse de Lisieux 
Desqueyroux 
d’Avila

toutes les Sarah
les Duncan
les Colette

toutes les Violette
Leduc, Violaine
Vivien

toutes les Andromaque
les Blandine
les couventines
les catins

je vous sais toutes
en mes cuisses de fer
en mon âme de lin.

Èves, Amay: Identités, 1987, s. p.






Le monde à l’envers

Un jour où je dormais les yeux ouverts,
J’ai rêvé qu’après un grand tremblement de terre,
Le monde entier fonctionnait à l’envers,
Les esquimaux se retrouvèrent en paréos et
Les hawaïens dans des igloos,
Les libellules rampaient comme des limaces,
Les tortues fendaient l’air de leur carapace,
Les escargots filaient à toutes pattes et
Les zèbres pesants laissaient passer les mille-pattes,
Les poissons perchaient dans les bois,
Les oiseaux nageant chantaient sous l’eau à pleine voix,
Les crabes marchaient droit,
Les arbres plantaient leurs racines dans l’espace,
Les nuages se roulaient dans la mer et
Les vagues bruissaient dans le ciel,
Et moi, je marchais à travers tout cela,
La tête en bas, et tout émerveillée,
Je souriais de tous mes orteils. 




(de Paroles de pommes )

Fruits

L'enfant
sa joue pomme
fraîche.
Dans ma paume
elle tiédit
au soleil
de la tendresse

Lucie Spède Paroles de pommes cover 2010.



L'Équilibre

S'éveiller
bulle
posée
sur un cerceau
fragilité
sur le mobile
sur l'instable
sur l'équilibre
sur le point de se rompre.
Perfection légère et transitoire
danser
bulle
sur un cerceau.

L Spède la savourante 1978




(tiré de La savourante )

Longtemps
brouillon
déjà
fantôme
qui m'a gommé le temps
du corps et du visage?





L. Spède Comme on plonge en la mer 1984.

(tiré de Comme on plonge en la mer )

À son verre boire
la trace des lèvres
la saveur du souffle
le sel des pensées.






L. Spède L'Irrésistible 2000.

(tiré de L'Irrésistible )

Non plus brûler
mais réchauffer
Non pas briller
mais éclairer.







.

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada