viernes, 29 de marzo de 2013

NANCY R. LANGE [9576]

Image

Nancy R. Lange es una poeta canadiense de la provincia de Quebec. Sus escritos combinan de modo destacado, la fragilidad y la fuerza.

Oeuvrant dans le domaine de la création littéraire depuis de nombreuses années, elle a publié trois recueils de poèmes aux Forges et un livre d'artiste.. Elle a collaboré à plusieurs reprises avec des artistes en art visuel. Ses textes ont été publiés dans diverses revues en français, en anglais et en espagnol, au Canada, aux Etats-Unis et au Mexique. Ils ont été présentés dans le cadre d'expositions et de lectures publiques au Canada, aux Etats-Unis et en France. Ses textes ont été lus à la radio dans le cadre des émissions Les décrocheurs d'étoiles, Trafiqueur de nuit, Le Bal des Oiseaux. Elle a aussi écrit pour la radio de Radio-Canada pendant plus d'un an pour Le Cagibi des métiers improbables avec le collectif Les Gicleurs pour l'émission Macadam Tribu. 


Nakayama Sugakodu - Halcón Blanco

Halcón Hembra / Femelle Faucon 


un vuelo solo
evitando por escaso margen
el cero en conducta
la torre de control
con vidrios ahumados

tres accidentes en la cuenta de banco
el cinturón bien abrochado
en el muelle
el mínimo gesto
el mínimo sonido
preludio a la catástrofe



la angustia funciona
a todo motor
respira
el silencio
sobre el estrépito
las alas pegadas al cuerpo
en el túnel de viento







vol solo 
évitant de justesse 
le zéro de conduite 
la tour de contrôle
à vitres teintées 

trois crashs en banque
la ceinture resserrée 
d'un cran d'arrêt 
le moindre geste
le moindre son
prélude à la catastrophe 

l'angoisse turbine 
à pleins moteurs 
respire 
le silence
sur le vacarme
les ailes collées au corps 
dans le tunnel de vent 








solitario de noche
aturdido por la inmovilidad
un gran pájaro
por encima de un valle desierto

incandescente 
la flecha de su grito
atraviesa la atmósfera
de nuevo inaudible
más allá de lo respirable





solitaire de nuit 
étourdi d'immobilité 
un grand oiseau 
au-dessus d'une vallée déserte 

incandescente 
la flèche de son cri 
perce l'atmosphère 
à nouveau inaudible 
au-delà du respirable 






el aire se derrumba
en columnas desmenuzables
los muros
en gran parte pulverizados
las huellas de las manos de niño
la redondez de antiguas palabras
en pedazos en el polvo

volcado tragado
devorado por el fuego
por la tierra abierta
debajo de un talón sublevado
el aire más y más enrarecido
y la caída comienza
en los corredores de viento oblicuo



él
de pie sólido
ofrece su brazo
para que ella se aferre







Peregrine Falcon - Athos Menaboni



l'air s'écroulait 
en colonnes friables 
les murs 
par pans entiers pulvérisés 
l'empreinte de mains d'enfant 
la rondeur de paroles anciennes
en morceaux dans la poussière 

basculé engouffré
dévoré par le feu 
par la terre ouverte 
sous un talon révolté 
l'air de plus en plus rare 
et la chute s'amorce 
dans les couloirs de vent oblique 

lui 
debout solide 
offre son bras 
pour qu'elle s'y raccroche 






una mesa para café
baja
lo suficientemente grande
para que ella se acueste debajo
doblada como
en una jaula
donde la noche toma
fuertemente de los puños
le abre las alas
la estira disponible
y la cubre con su peso
como clavábamos antes
pájaros
sobre las puertas de las casas
para alejar la mala suerte



une table à café 
basse 
juste assez grande
pour qu'elle s'allonge dessous 
repliée comme 
en une cage 
où la nuit l'empoigne 
solide aux poignets 
lui ouvre les ailes
l'étire offerte 
et la couvre de son poids 
comme on clouait jadis 
des oiseaux 
aux portes des maisons 
pour déjouer le mauvais sort 






ciega kamikaze
abrir la tierra
hasta encontrar
en el corazón de los huesos blancos
el latido de la sangre

mi caída furiosa
mi plegaria en el vacío
el impacto
de un cuerpo vivo
la certeza
de no estar más sola

una jaula de brazos
se cierra sobre mí
y mi vientre ofrece
tesoros de edredón





aveugle kamikaze
ouvrir la terre 
jusqu'à retrouver 
au cœur des os blanchis 
le battement du sang

ma chute furieuse 
ma prière dans le vide 
l'impact 
d'un corps vivant 
la certitude 
de ne plus être seule 

une cage de bras 
sur moi se referme
et mon ventre offre 
des trésors d'édredon







Halcón Blanco - Lang Shih-Ning


no sabe posarse
sin furia
sobre él
cubierto de cuero
para recibirla

solo sabe regresar
al hombre
 que la toma en la huida

que exige con su mirada
a los ojos
que le dan alas

todo por él
por el solo contacto
de su mano
que define
todos los cielos posibles




ne sait se poser 
qu'avec furie 
sur lui 
bardé de cuir 
pour la recevoir 

ne sait que revenir 
à l'homme 
qui la prend par la fuite

qui exige du regard 
aux yeux 
qui lui donnent des ailes 

tout pour lui 
pour le seul contact 
de sa main 
qui définit 
tous les ciels possibles 



Nancy R. Lange
De: Halcón Hembra / Femelle Faucon, Traducción: Ana Cristina Zuñiga Mantis Editores& Écrits Des Forges, México 2012





No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada